AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE DROIT HEBRAIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fanfan



Féminin
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 15/02/2010

MessageSujet: LE DROIT HEBRAIQUE   Ven 19 Nov - 23:09


SECTION 2: LE DROIT HEBRAIQUE

Le droit hébraïque a eu une influence durable sur le droit en général mais aussi sur celui occidental. Les rois sont sacrés à la mode hébraïque et inspirent les rites de l'onction des rois de France. On utilise de l'huile pour sacré les rois de France.

1.Les sources du droit hébraïque

Dans les cinq premiers livres de la bible qu'on appelle le Pentateuque, ou la Thora. On y trouve l'organisation politique du peuple hébreu. On estime qu'ils ont été fixés au Vème siècle avant notre ère. Dans ces cinq livres, on a le decadum, les dix commandements donnés à Moise sur le Mont Sinaï. Dans les monuments juridiques de la bible: le code de l'alliance qui est un ensemble des règles dictées à Moise, retrouvé dans le livre de l'Exode, reprend les plus anciens droits coutumiers hébraïques mais aussi les règles du droit pénal. On trouve de nombreuses règles juridiques dans le 5ème livre, notamment des règles qui conservent les juges.

2. Les caractères du droit ethnique

Le droit hébraïque est un droit divin donné par Dieu, un droit religieux ainsi qu'un droit empirique.

A)Un droit divin de Dieu

Ce droit est directement donné par D'. Moise ne prétend pas intervenir directement, mais d'être un intermédiaire de Dieu pour faire connaître son droit aux hommes. Dans le code de l'alliance : “ voici les lois que tu ordonneras”. C'est un droit biblique car il est directement donné par D'. Cela empêche les hommes de le modifier puisque c'est Dieu qui l'a ordonné. Les évolutions peuvent reposer sur des interprétations (prophètes).

B)Un droit religieux et empirique

Dans le droit de la famille, on constate que le pouvoir au sein de la famille est détenu par un patriarche qui a le droit de vie ou de mort sur les membres de sa famille, par exemple Abraham qui tue son fils pour montrer son amour pour Dieu. On trouve du droit de la famille dans la thora. Dans l'ancienne tradition hébraïque, les mariages étaient endogamiques. La femme stérile dans le droit hébraïque peut proposer à son mari une concubine, et l'enfant issue du mari et de la concubine appartiendra à la femme stérile et au mari. Par exemple, dans l'histoire Juive, Sarah ne pouvait avoir d’enfant, son mari eu Ismaël avec une concubine. Une femme dont le mari est mort sans qu'ils aient eu d'enfant devra être recueilli dans la famille du défunt et de leur union pourra naître un enfant considéré comme l'enfant légitime du mari défunt. Pour ceci, les frères ou les sœurs du défunt ou de la défunte doivent être proche. On constate aussi dans le droit hébraïque, on a une multitude de solutions applicables dans des cas concrets. Le droit biblique a subit les influences mésopotamiennes, car les Hébreux eux même venaient de Mésopotamie.
Revenir en haut Aller en bas
http://capacite.forumactif.org/presentation-des-capacitaires-f14
 
LE DROIT HEBRAIQUE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ARCE : Droit ASSEDIC en capital ...
» achat d'un pas de porte ou droit au bail est-il obligatoire
» A-t-on le droit à une augmentation de salaire ?
» Droit de retrait ?
» quelques fois mon patron me rappel a-t'il le droit??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CAPACITE EN DROIT DE PARIS 1 :: COURS MAGISTRAUX :: INTRODUCTION HISTORIQUE AU DROIT-
Sauter vers: